Ce qui vous amène ici / What brings you out there

CeQuiVousAmèneIci

Robert Fransham avait une question pour le Service de Police de la Ville de Montréal, qu’il n’aura jamais pu poser directement.

Robert Fransham had a question for the Montreal police. He was never given his chance to ask them directly.

 

 « Aux policiers anti-émeute ma question serait :
Qu’est-ce qui vous amène ici?
Pourquoi faites-vous ça?
Avez-vous examiné vos motifs?
Prenez-vous plaisir à exercer ce genre d’autorité violente?
N’aimeriez-vous pas mieux être à la maison, jouer au tennis ou quelque chose dans le genre?
Vous vous croyez vraiment nécessaires?
Qu’est-ce qui vous amène ici?
Tout préparés, tout protégés et prêts à vous battre?
Vous devriez vraiment examiner les motifs qui vous amènent ici.
Je ne pense pas que vous devriez être ici.
(…)
Je sors mon vieux corps dehors juste pour faire augmenter le nombre.
Je serai là pour confronter la police encore à chaque occasion qui se présente, juste en étant là, juste en faisant partie de la foule.
Je sors aussi pour mes enfants et mes petits-enfants.
Je ne veux pas qu’ils vivent dans une société totalitaire.
Je crois que c’est ici que je vais mettre le point final. »

 

 

« To the riot police, themselves, my question would be :
What brings you out there?
Why are you doing this?
Have you examined why you’re doing it?
Do you take pleasure in exercising this sort of violent authority?
Would you rather not be at home, playing tennis or something?
Do you really think that you are necessary?
What brings you out there?
All geared up, all protected and ready for battle?
You really should examine your own motives for being out there.
I don’t think you should be there.
(…)
I take my old body out just to add to the numbers.
I will be out to confront the riot police again at any opportunity that arises, just by being there, being a part of the crowd.
I also come out for my children and grandchildren.
I don’t want them to live in a totalitarian society.
I think that’s where I could put a period. »

 

 

RobertFransham)

Pour Robert Fransham (1942-2015)
Ses proches, ses camarades.

For Robert Fransham (1942-2015)
His family, his comrades.

*

Ce qui vous amène ici / What brings you out there

Un film de Michelle Moore et GAPPA

*pour en savoir plus sur le travail de la co-réalisatrice Michelle Moore : http://deceptiondurable.org/

*


*interview — Robert Fransham on Montreal police brutality [Free City Radio]

*


*SPVM hors de controle — In Memory of Robert Fransham. A truly brave man. Video by Michelle Moore.

*

*

*

*

GAPPA regrette l’intrusion mercantile de ces publicités qui apparaissent parfois en fin d’article, et remédiera très bientôt à la situation. Merci de votre répulsion.

*

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s