La «fléchette magique» du SPVM

AmiEs ‪#‎GAPPA‬!

FléchetteMagique

Trois jours après la deuxième manifestation nocturne, le SPVM coule l’information suivante aux médias: un policier aurait été atteint d’une «flèche» ou d’une «fléchette», propulsée par un «arc» ou une «sarbacane». Oui, oui! Deux articles principaux rapportent la version policière:
1) celui de l’agence QMI ;
http://www.journaldemontreal.com/2015/03/30/manifestation-nocturne-un-policier-atteint-par-une-fleche-a-montreal
2) et celui de La Presse. http://www.lapresse.ca/actualites/montreal/201503/30/01-4856757-un-policier-atteint-par-une-fleche-dans-une-manifestation.php
Alors que l’article de La Presse confirme que la flèche était faite d’un matériel solide (!), il a été impossible pour les autorités de donner davantage de détails sur l’arme, ni de la montrer en photo, car bien sûr une enquête est en cours… Leurs collègues de la SQ, eux, étaient pourtant bien enclins à divulguer en photo l’étendue du butin de projectiles reçus au lendemain de l’émeute de Victoriaville malgré les enquêtes en cours:
http://ici.radio-canada.ca/nouvelles/societe/2012/05/05/002-bilan-victoriaville-manifestation.shtml
La police de Toronto avait elle aussi usé de cette stratégie de relations publiques (avec moins de succès) suite au G20 de 2010:
http://www.theglobeandmail.com/news/toronto/weapons-seized-in-g20-arrests-not-what-they-seem/article4349839/
Vous vous souviendrez peut-être également de la controverse autour des fausses armes découvertes durant le Grand Prix de Montréal en 2012 :
http://www.lapresse.ca/actualites/justice-et-affaires-criminelles/201206/12/01-4534153-grand-prix-les-fausses-armes-saisies-ne-seraient-pas-en-lien-avec-les-manifs.php
Mais il semblerait que les journalistes de QMI et de La Presse n’en demandent pas tant pour continuer leur travail de bien rapporter la version policière. Cependant, oups! La version policière diverge d’un média à l’autre et l’on apprend selon QMI que l’attaque à la flèche s’est produite devant les bureaux de SNC-Lavalin, sur le boulevard René-Lévesque Ouest, alors que La Presse précise qu’elle aurait plutôt eu lieu «au coin des rues Sainte-Catherine et Union». Aussi, QMI rapporte que «fort heureusement, le policier n’a pas été blessé gravement» (mais que ça aurait pu être très dangereux!) et de son côté, La Presse souligne que «heureusement le policier n’a pas été blessé.» Étant donné le flou artistique, l’absence de preuve, la confusion et les contradictions flagrantes entourant ces versions, plutôt que de copier-coller la version policière, les journalistes de La Presse et du JdeM devraient reconnaître ces allégations pour ce qu’elles sont, c’est-à-dire de pures allégations. Renversons la perspective un instant : imaginez qu’un manifestant dénonce le fait qu’il ait injustement été atteint par une arme d’impact au cours d’une manifestation sans préciser clairement (1) la nature de l’arme, (2) la nature de sa blessure, (3) son identité, (4) le lieu et l’heure de l’événement et (5) le contexte de l’intervention. Les journaux corpos en feraient-ils seulement une brève?

GAPPA

Surveiller – Diffuser – Combattre

***

*

GAPPA regrette l’intrusion mercantile de ces publicités qui apparaissent parfois en fin d’article, et remédiera très bientôt à la situation. Merci de votre répulsion.

Advertisements

Une réflexion sur “La «fléchette magique» du SPVM

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s